**********

Dernière représentation 2015 : complet !

Le 14 août - Festival "In Situ" au Fort de la Boyarde à Carqueiranne (83)

**********

**********

INTERVIEW FRANCE BLEU PICARDIE

**********

SPECTACLE LABELLISE CENTENAIRE

Le Comité de labellisation de la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale a attribué le label Centenaire au spectacle "Le Lavoir". Il fait désormais partie du programme national officiel du Centenaire qui a été publiquement dévoilé par le Président de la République lors d'une conférence de lancement du cycle du Centenaire de la Grande Guerre, quelques jours avant le 11 novembre 2013.


Une armée de vie

2 août 1914. Empoignant le linge et le battoir, rassemblées par le rituel et le labeur de la lessive, onze lavandières de Picardie libèrent leurs paroles et leurs émotions, expriment leurs douleurs et leurs espoirs. Un spectacle d’une formidable acuité, où les histoires simples, dans ce terrifiant contexte de la catastrophe imminente, résonnent étrangement. Ce spectacle patiemment mûri, rythmé par une partition sur instruments de percussion et par des chants, plein de la chaleur d’une humanité vibrante, émeut profondément. Agnès Santi-Journal. La Terrasse 

 

LE LAVOIR a été créé en 1986, dans une mise en scène des auteurs. Il a obtenu le Prix du Festival d’Avignon Off et le Grand Prix du Festival d’Edimbourg. Il a fait le tour du monde, a été traduit et joué dans de nombreuses langues et de nombreux pays...

PARTENAIRES

Production :

Les Nuits de la Mayenne, le Théâtre Firmin Gémier-La Piscine - Scène conventionnée d’Antony,

Cie Théâtre & Toiles

 

Avec les soutiens de :

l’Adami, la Spedidam, Les Amis de Sainte Suzanne,

Association il était une fois le XXième siècle, les Amis du Théâtre Firmin Gémier.

 

Et les aides du Mécénat d’entreprise :

Les Toiles de Mayenne, Houdan Fenêtres,

Les Ateliers Clairviane, LMP77, Crédit Mutuel du Plessis Robinson et Antony.

 

**********

LIEUX QUI ONT DEJA ACCUEILLI "LE LAVOIR"

Tous les lieux où "LE LAVOIR" a été joué depuis sa création en suivant ce lien

**********

ESPACE PROFESSIONNEL

Photos : Françoise Alméras

Photos libres de droit pour communication

Archive.zip
Archives compressées en format ZIP 38.9 MB

Dossier du spectacle

TET-LeLavoir-DV-Oct 2015-pdf.pdf
Document Adobe Acrobat 15.8 MB
Revue de Presse
REVUE DE PRESSE.pdf
Document Adobe Acrobat 4.9 MB
Fiche Technique du Lavoir
Fiche technique du Lavoir v-2. avril 201
Document Adobe Acrobat 487.1 KB
Dossier Pédagogique
DOSSIER PEDAGOGIQUE 2014.pdf
Document Adobe Acrobat 532.2 KB

Bande annonce "Le Lavoir"- version courte

Les Chants du spectacle

LES GARS DE SENNEVILLE
Chant normand traditionnel des marins de Senneville sur Fécamp. Cette chanson populaire particulièrement bien adaptée à la cadence des rames, est une des multiples versions du « Navire merveilleux » publié à la fin du 19ème siècle par E. Moulé.  Reprenant sous différentes formes et mélodies le thème de ‘L’embarquement pour Cythère », ile grecque de la mer Egée, où l’on célébrait le culte d’Aphrodite, déesse de l’amour, les Gars de Senneville faisaient partie intégrante du répertoire des Terres Neuvas de Fécamp au cours de leur longue course par delà l’océan.
LE TEMPS DES CERISES
C’est une chanson dont les paroles furent écrites en 1866 par J.B. Clément. Elle est fortement associée à la Commune de Paris, l’auteur étant lui-même un Communard ayant combattu pendant la Semaine Sanglante. Le Temps des Cerises fut dédiée par l’auteur à une infirmière morte lors de la Semaine Sanglante.
FLAMANDE ALLEMANDE
Est une chanson médiévale qui marque la cadence d’une ronde du pays de Caux. Les femmes  flamandes réputées très accueillantes sont souvent évoquées dans les chansons de marins. Comme on ne disposait que de très peu d’instruments de musique, les paroles étaient surtout destinées à bien marquer la cadence. Elles sont parfois assez peu claires. Tous les sujets sont bons et l’important était que les paroles se retiennent facilement.

Le film, "Ce sang qui va couler", inspiré par le spectacle "Le Lavoir"

Actuellement en fin de montage, tous les renseignements et une vidéo sur le film ici

 

Production En Cie d'artistes-Théâtre & Toiles. Les Nuits de la Mayenne, le Théâtre Firmin Gémier-La Piscine - Scène conventionnée d’Antony, la Comédie de Picardie.

Avec les soutiens du Groupe "Actif", de l’Adami, la Spedidam, Les Amis de Sainte Suzanne, Il était une fois le XXème siècle, les Amis du Théâtre Firmin Gémier.
Et les aides du mécénat d’entreprise: Les Toiles de Mayenne, Houdan Fenêtres, Les Ateliers Clairviane, LMP77.

Prix Charles Oulmont 2011 sous l'égide de la Fondation de France. Prix Mécène Mayenne 2012. Labellisé Mission du centenaire

Mise en scèneBrigitte Damiens

 

Avec : Julie B-Bousquet - Charlotte Buosi - Brigitte Damiens- Micaëla Etcheverry - Marie Grach - Valérie Haltebourg - Bénédicte Jacquard - Alexandre Jean - Stéphanie Labbé - Hélène Milano - Valérie Moinet - Fanny Sintès ou Marieva Jaime-Cortez - Antoine Darmon

 

Scénographie et costumes

Laurence Bruley

 

Assistante à la mise en scène

Charlotte Buosi


Collaboratrice artistique

Manon Damiens


Création LumièreJulien Barbazin


Création musicaleAlexandre Jean


Travail corporelJulie B-Bousquet


ChantsJean-Pierre Gesbert

Résumé

À l’aube d’une chaude journée d’août 1914, les femmes se pressent au Lavoir. Là tout peut se dire : les joies, les peines, les injustices... Alors elles parlent, chantent et travaillent comme elles empoignent la vie, entre rires et larmes.
Dans quelques heures éclatera la guerre...
Protégées par la singularité codifiée de cette cérémonie féminine, unies par leurs difficiles conditions de vie, ces femmes parlent franc, révèlent les petits ou grands événements d’une vie rude, elles s’écoutent, se querellent, chantent, dansent et rient pour parer le malheur.
La gardienne du lavoir, l’employée, la doyenne, l’émigrée juive polonaise, l’ouvrière syndicaliste, la couturière, l’orpheline... : autant d’uniques éclats de vie.

Surnommé «le moulin à paroles» par les cyniques, le lavoir devient le lieu d’une
mémoire populaire universelle...
« Nous avons abordé ce texte non comme une chronique sociale mais dans sa résonance intemporelle, comme un cri de vie et de poésie. »
Brigitte Damiens


Durée du spectacle: 1h40

Courts extraits de la revue de presse

La Revue de Presse dans son intégralité est en téléchargement sur cette page.

  •  « Des comédiennes attachantes et merveilleuses [...] Un choeur dont les battements s’entendent autour de tous les lavoirs du monde [...]Un grand moment de pur bonheur.» Philippe Delhumeau - Kourandart
  • « Spectacle extraordinairement collectif … d’une vitalité enthousiasmante » Gilles Costaz - Webthea.com
  • « Une création exigeante, travaillée vive, que je salue sans réserve et avec admiration.» Evelyne Trân - Le Monde.fr

**********

Parcours pédagogique - Transmission des savoirs

Infos, dossier et fiche pédagogique ici